mercredi 16 octobre 2019

Haloween Special

Tous les ans avant les vacances de Toussaint, je travaille sur Halloween avec toutes mes classes. C'est un peu un incontournable, pour une prof d'anglais!


Généralement, le dernier cours avant les vacances y est entièrement consacré. Je commence par présenter la fête, ses origines et ses traditions (j'en profite pour raconter l'histoire du Jack-o-Lantern et comment les navets originaux sont devenus des citrouilles), puis je leur distribue un petit livret de jeux: mots mélés, mots croisés, 2 chansons, un jeu de matching, un mémory et un bingo (tous des freebies glanés ça et là sur TPT).

Voici la présentation:


Et les vidéos de la fin (incluant les 2 chansons du livret):








Cette année, en 4ème, nous faisons avec ma collègue de français un mini projet. Elle travaille sur le fantastique, et fait écrire une nouvelle aux élèves, et elle m'a proposé de les faire travailler sur un extrait de Sleepy Hollow: l'arrivée d'Ichabod Crane à Sleepy Hollow, qui constitue véritablement une entrée dans le fantastique. Je l'ai fait avec mes 4èmes mais c'est faisable avec une bonne 5ème ou une 3ème sans problème je pense.

Après quelques recherches, je n'ai trouvé aucune ressource niveau collège pour ce film, alors voici ce que j'ai créé:


Et voici l'extrait vidéo sur lequel s'appuie cette fiche:

J'ai hésité à couper une partie de la vidéo pour ne garder que ce qui m'intéressait, c'est à dire une partie du voyage, et l'entrée dans le village (et l'irréel par la même occasion), mais finalement j'ai eu la flemme, et j'ai laissé tel quel.
Certains élèves ont été très déçus quand l'extrait s'est terminé!


Du coup cette année, j'ai consacré une semaine entière à Halloween: deux séances sur cette vidéo et sur l'activité de recherche de vocabulaire, puis ma séance classique comme décrite plus haut.
Lors de la première séance, nous regardons l'extrait et débroussaillons le vocabulaire à l'aide du nuage de mots. Je leur fais repérer que ça se passe aux USA vers le 19ème siècle, et que le personnage principal arrive dans une petite ville où personne ne le connaît et où il n'est pas le bienvenu.
Puis nous reprenons l'extrait et j'arrête à des endroits stratégiques: le chemin le long de la rivière, la vallée très bucolique avec son troupeau de moutons, la forêt qui nous permet de dire que le récit se passe en automne, l'arrivée au village, très symbolique avec les moutons d'un côté et le cimetière de l'autre, la grand rue déserte et le brouillard qui s'épaissit, et finalement la montée vers le manoir des Van Garett, avec sa citrouille de Halloween et ses allures de maison hantée.

Cette activité déborde sur la deuxième séance, et on définit ensuite le type de film (fantastique, un peu effrayant) puis je lance un brainstorming, en groupe, sur les lieux et les personnages associés à ce genre de film, ceux qu'on pourrait trouver dans le film, puis les autres. Ils cherchent dans le dictionnaire le vocabulaire si besoin, puis on met en commun pour créer une carte mentale.
Ils retrouveront la plupart de ce vocabulaire dans les chansons et jeux de la dernière séance.

Voilà, j'espère que cette ressource vous plaît, si vous l'utilisez avec vos élèves n'hésitez pas à venir me raconter comment ça s'est passé! Bon courage pour la dernière ligne droite!

dimanche 29 septembre 2019

Rugby World Cup 2019

Vous aimez le rugby? J'avoue, moi j'ai du mal, mais en même temps, le sport et moi ça fait 12. Malheureusement pour moi, je vis dans une région où le rugby est très présent, et très aimé, donc je n'y échappe pas.


Vous l'aurez surement remarqué, même si on en parle assez peu dans les médias (un peu plus depuis la victoire de la France contre l'Argentine...), la coupe du monde de rugby a commencé il y a peu au Japon.

Pour l'occasion, avec mes collègues, nous allons proposer aux élèves de 3ème un petit travail de présentation des différentes équipes, assortis d'un questionnaire pour faire des pronostics. Le ou les élève(s) qui auront trouvé les équipes gagnantes se verront attribuer un petit lot (qu'il nous reste encore à définir!).

Aujourd'hui je partage avec vous les superbes fiches réalisées par ma collègue (avec son autorisation, of course!) pour ce travail que nous allons mener en parallèle de nos séquences, sur une heure ou deux.


Après une petite vidéo d'intro, qui correspond au début de la 1ère vidéo "Rugby World Cup Daily" (jusqu'à 1:42, moins le blabla de la présentatrice), les élèves devront, en groupes, chercher des informations sur les équipes de chaque poule ou sur le pays hôte (le Japon) pour réaliser un poster, puis présenter ce travail aux autres classes du collège pour les inviter à aller faire leurs pronostics via le questionnaire que ma collègue a créé sur askabox.fr et dont le lien figure en une du site du collège.
Tout au long de la compétition, nous remplirons un tableau des résultats pour suivre l'avancée des différentes équipes et découvrir qui sera le vainqueur!

Trophée Webb Ellis
N'hésitez pas à nous rejoindre dans l'aventure!


Happy Rugby World Cup!

dimanche 22 septembre 2019

Le premier cours (#Blog Hop Off)

Mes blogueuses préférées (ben oui, ce sont toutes des filles ^^) reprennent le blog hop, et le thème cette fois ci, c'est le premier cours. Aujourd'hui, je vous raconte comment je m'y prends.


Le premier cours, c'est un moment important. On rencontre les élèves pour la première fois, on en retrouve d'autres avec plaisir (ou pas!!), on commence à apprendre à se connaître sachant qu'on devra passer l'année ensemble. Pour moi c'est toujours un moment où l'appréhension se mêle à l'excitation. Et s'ils ne m'aimaient pas? Et s'ils refusaient de faire ce que je leur demande? Et si je n'avais que des élèves avec qui ça s'est mal passé avant? Quels souvenirs ont-ils gardé? Quelles rumeurs ont-il entendues? Je n'ai jamais totalement la réponse à ces questions, mais j'ai parfois des éléments de réponse.

J'ai essayé plusieurs trucs au fil des années, comme beaucoup: la traditionnelle fiche de renseignements (que je ne relisais jamais et qui finissait à la poubelle), en français puis en anglais, la présentation en long en large et en travers de l'année et de mes attentes, la page de garde (1h sur ça, c'est long!!), une fiche d'auto-évaluation (mais les élèves ne comprenaient pas ce que je leur demandais...). Pendant longtemps je ne savais pas quoi faire d'autre, mais je n'étais pas satisfaite de ce premier cours. J'avais le sentiment de perdre mon temps, mais en même temps que c'était un mal nécessaire comme on dit. Mais ça, c'était avant.

J'ai découvert le blog de Mrs Recht, et évidemment j'ai lu ses articles sur la rentrée. Et là "it dawned on me" comme disent les anglais, je suis tombée des nues: mais oui, le premier cours, on fait cours! Comment n'y avais-je pas pensé avant???
J'ai eu du mal à m'y mettre, j'avoue, j'avais peur que les élèves ne comprennent pas comment je travaille, qu'ils ne sachent pas quoi faire, mais mes craintes se sont vites dissipées, et depuis 3 ans maintenant je commence les cours dès le premier jour. Les élèves sont parfois surpris, il s'attendent à un cours où je vais parler pendant 1h, et finalement ils sortent assez satisfaits. "C'est bien, on a fait de l'anglais" ai-je entendu cette année #happyteacher

Les deux dernières années, j'ai donc commencé ma première séquence (que j'appelle la séquence 0 - en 4ème ici et en 3ème ) dès le premier jours, mais je me suis retrouvée coincée pour le Classroom English et certains documents que je voulais donner, mais pour lesquels je n'ai pas pu faire de lien avec le cours. Je faisais mon Escape Game après cette première séquence et ça tombait un peu à l'eau.

Cette année, j'ai décidé d'attaquer l'année directement avec l'EG avec toutes mes classes, et ça a super bien marché (j'ai des 4èmes et des 3èmes seulement, avec des 6èmes j'aurais attaqué directement ma 1ère séquence).
Ils sont entrés, se sont assis, et là je leur ai annoncé: "We have a problem. You have a problem" et j'ai projeté l'intro du jeu. Ils ont rigolé, on a écouté le message de l'alien et un élève en a explicité le sens. Ensuite je leur ai distribué les enveloppes et c'était parti!
A la fin, je leur ai distribué la page de garde (4ème et 3ème) à coller et compléter en devoirs pour le prochain cours. Au cours suivant, j'ai pu leur distribuer ma fiche Syllabus et le marque-pages du Classroom English (#freebie!) après avoir fait un petit debrief du jeu.

Sur mes 6 classes cette année, 3 ont réussi à me sauver des aliens, et une est arrivée à la fin mais n'a pas choisi la bonne boîte. A la fin de cette première heure, beaucoup sont repartis contents et les 2 AESH présentes dans une de mes classes (oui oui, deux dans la même classe... O_o) m'ont dit que les élèves avaient été enchantés de cette séance.
Quand à moi, j'ai déjà repéré quelles classes sont performantes, quels élèves vont être mes interprètes en début d'année, et lesquels il va falloir que je surveille de près.

Je suis assez contente de ce début d'année, même si je trouve les élèves lents et pas très au travail, j'ai le sentiment que la majorité vient avec plaisir en cours d'anglais.
Petite fierté personnelle, une élève que j'ai pour la première fois cette année m'a dit l'autre jour "Miss, I love votre work!" (texto 😂)

Nous devrions finir les séquences 0 cette semaine et commencer les choses sérieuses bientôt. Je reviendrai vous donner des nouvelles!
En attendant, vous pouvez aller lire les articles (officiels ^^) de ce blog hop et découvrir plein d'idées sympa pour ce premier cours:

La prochaine fois, je vous parlerais de ma nouvelle séquence 1 en 3ème. Stay tuned!

jeudi 29 août 2019

Ma classe inversée... déconnectée!

Hello tout le monde! J'espère que vous passez un bel été (non non, il n'est pas fini)! Ce n'est pas parce que la rentrée approche à grands pas qu'il faut se laisser abattre.
Vous aussi vous vous y voyez?

Je viens aujourd'hui vous parler d'une idée qui m'est venue lorsque j'étais à Ludovia. Eh oui, cette année j'ai réussi à y aller (ie: convaincre le mari ^^) et franchement je ne regrette pas! J'ai rencontré des gens super, certains que j'avais rencontrés sur Twitter (et mettre un visage / une voix sur un pseudo c'est marrant, parfois ce qu'on s'est imaginé est proche de la réalité, parfois pas du tout!!).

Bref ce fut 3 jours d'échanges et de discussions en tout genre, et 3 soirées de franche rigolade. En plus j'ai réalisé l'exploit de tester le Tai Chi au petit matin (l'exploit est dans le petit matin, pas le Tai Chi hein!) chaque jour. Bref, j'ai terriblement envie d'y retourner l'an prochain, mais je ne sais pas si ça sera possible.

Pour revenir au sujet qui nous concerne, j'ai participé à l'atelier Q-sort sur la classe inversée, c'était très intéressant car on y rencontrait tout un tas de représentations de la classe inversée, y compris l'idée que la classe inversée et forcément numérique avec des capsules (= vidéos) à regarder à la maison, puis des activités en classe sur tablette ou ordinateur. (Je vous ai mis le lien vers le padlet qui regroupe les différentes présentations qu'on a pu voir sous le chapiteau d'Inversons la Classe, n'hésitez pas à explorer!)
Evidemment, tout inverseur qui se respecte vous expliquera que la classe inversée n'est pas forcément numérique, et peut très bien se faire avec un papier et un stylo; il n'empêche que beaucoup de ressources qu'on trouve sur le net ou ailleurs sont numériques ou impliquent l'utilisation du numérique.

Alors comment faire lorsqu'on a pas accès à du matériel numérique en classe, où si nos élèves ne sont pas suffisamment équipés (ils le sont généralement mais ne le savent pas)? C'est la situation à laquelle je suis confrontée depuis 3 ans que je pratique la classe inversée. Mon établissement ne possède que 8 tablettes (pour plus de 500 élèves... 😱😰) et deux salles infos généralement occupées pour des cours car nous sommes en surnombre d'élèves par rapport à la capacité du collège (les emplois du temps, c'est tendu!).  Donc, je bricole, et je me débrouille comme je peux.

Comme décrit dans le titre, je vais tâcher, cette année, de déconnecter ma classe au maximum et de penser mes ressources en classe inversée papier, et je viendrais régulièrement (j'espère... Je sais que je ne suis pas très forte à ça!) vous donner des nouvelles et vous raconter comment j'adapte, quoi et et pourquoi.

Affaire à suivre, donc! Je me lance aussi dans les badges de compétences, mais ce sera le sujet d'un autre post (quand j'aurais davantage avancé sur ce projet!).
Voilà pour aujourd'hui, si le sujet vous intéresse n'hésitez pas à commenter et à apporter votre pierre à l'édifice, voire - pourquoi pas? - vous lancer dans ce défi avec moi!? Chiche!

mercredi 31 juillet 2019

Progression annuelle 3ème 2019/2020

Hello!
Comme promis, voici ma progression annuelle pour le niveau 3ème. J'en aurais 2 l'an prochain, avec un projet super excitant: nous irons à Londres!!! Pas avec mes deux classes, mais au moins une des deux, puisque nous sommes trois sur le projet: une collègue d'anglais, un collègue d'histoire (pas celui dont j'ai occupé la salle l'an dernier) et moi donc.

Histoire d'avoir des financements (oui parce que pour un voyage linguistique, on peut se brosser! Et après on veut des élèves bilingues en terminale...), on a monté un projet sur les deux guerres, avec en trame de fond Churchill et De Gaulle. Ce projet fait partie de l'EPI en 3ème que nous menons sur tout le niveau et qui s'intitule "Civils et militaires face à la guerre".


J'ai fait pas mal de changements ici. Nous allons commencer comme l'an dernier avec la mini séquence Back to school, puis nous écrirons des portraits chinois pour apprendre à se connaître davantage. Ensuite nous partirons le long de la mythique Route 66, puis nous reviendrons en Angleterre pour Poppy Day et en France dans les tranchées pour la trêve de Noël.
A la rentrée de janvier, nous réfléchirons aux gestes qui peuvent sauver la planète avant de repartir à Londres sur les pas de Churchill. Le voyage (le vrai!) devrait avoir lieu à peu près à ce moment, et pour revenir sur une note plus fun, nous partirons en Australie essayer de décrocher le meilleur job du monde. Nous terminerons l'année sur des révisions et de la méthodologie pour la seconde.

Pour ce niveau aussi, mon objectif est de travailler à fond le vocabulaire et l'expression écrite (nous allons écrire les biographies de Churchill et De Gaulle, entre autres), mais aussi l'expression orale. Je vais donc mettre en place les vocabulary challenges ici aussi, le bellwork portera surtout sur du vocabulaire et des mots de liaison, et nous ferons des joggings d'écriture régulièrement. Je vais aussi revoir mes séquences et veiller à ce qu'elles ne durent pas trop longtemps, et mieux prévoir mes séances en demi-groupe et mes séances d'AP.

Les deux séquences sur les deux guerres mondiales sont nouvelles, mais pour la première je vais utiliser celle proposée par Mrs Recht. Pour la deuxième j'ai des pistes, mais je tâtonne encore. Quand aux autres, je les avais mises de côté lors de la conception du projet Georgetown, mais j'ai eu envie de changer et de les ressortir. J'avais envie aussi de faire une séquence sur Rosie the Riveter, mais c'est trop hors-sujet par rapport au voyage et je ne voulais pas parler que de la guerre, ils le font déjà beaucoup en histoire-géographie! Tant pis, ça sera pour l'année prochaine!

Je n'ai pas voulu programmer trop de choses, entre le voyage et les préparations diverses que ça comprend, je préfère avoir du temps en plus plutôt que de courir après. Si besoin, j'ai une ou deux petites choses sous le coude pour occuper tout le monde sans problème!

Voilà mon programme de l'année, maintenant #yapluka!!
A bientôt pour les premiers cours de l'année!

dimanche 28 juillet 2019

Progression annuelle 4ème 2019/2020

Suite à de nombreux remaniements de la répartition #longstory, j'aurais seulement deux niveaux l'an prochain: 4ème et 3ème. Aujourd'hui je vous parle de ma progression pour les 4èmes.
J'avais déjà présenté mes progressions les années précédentes, vous pouvez les retrouver ici et .

Vous constaterez qu'il n'y a pas ou peu de différences, la plus évidente étant l'absence de la simulation globale Georgetown (je ne désespère pas de la ressortir un jour!), mas j'ai quand même gardé la majorité de mes séquences.



J'ai quand même fait quelques modifications.
L'escape game de rentrée a disparu, il était lié à la simulation globale. Je vais devoir revoir le classroom English, mais différemment. Je pensais le faire en bell work sur les premières semaines, à la manière de Mrs Waliyar, en adaptant pour des 4èmes (ou pas... les 4èmes qui montent ont un niveau très bas!)

J'aurais 4 classes de 4èmes, alors ça va devoir dépoter si je ne veux pas m'ennuyer et ennuyer les élèves! Pour ça, mon objectif principal est d'aller plus vite, donc de réduire la durée de mes séquences pour 1) finir mon programme et 2) éviter les temps morts et les longueurs qui font perdre le fil aux élèves.

Je commence l'année avec la mini séquence Excuses (que je dois vraiment faire tenir en quelques séances seulement) et ma séquence sur les écoles américaines (là aussi, il y a de la réduction dans l'air). Ensuite on va consolider tout ça avec une mini séquence pour élire le "class president" avant les vacances de Toussaint (si possible au moment des élections des délégués, avec la super séquence de Mrs Recht).

Après ça, nous partons découvrir la cuisine Américaine et les cuisines du monde, puis nous nous pencherons sur les mystères de Sherlock Holmes. J'ai vraiment envie d'utiliser un des épisodes de la série Sherlock de la BBC avec Benedict Cumberbatch et Martin Freeman, j'adore! J'ai trouvé l'autre jour au rayon anglais de mon Cultura un livre bilingue avec 3 nouvelles de Sherlock Holmes, je ne les ai pas encore lues, mais j'espère aussi pouvoir m'en servir pour cette séquence.

Ensuite nous partirons à l'aventure en Australie, et consoliderons le present perfect avec une grosse tâche de POI: un dialogue dans une agence de voyage, histoire de découvrir et d'en apprendre plus sur différents sites culturels emblématiques du monde anglophone.

Nous terminerons l'année sur une séquence que je ne n'ai encore jamais faite et que j'ai intitulée Freedom Fighters. Je voudrais par cette séquence faire découvrir aux élèves la ségrégation et l'apartheid, et découvrir comment certains se sont battus pour obtenir des droits égaux à ceux des blancs. Je ferais peut-être un focus sur l'Afrique du Sud et Mandela cette année, en hommage à Johnny Clegg 💔😭 (j'étais fan à 7 ans...)

Voilà pour ma petite progression. La moitié des séquences sont prêtes environ, mais il faut que j'en écrème une bonne partie. Il faut aussi que je travaille sur le bell work, en 4ème on va travailler le vocabulaire à fond! Je vais aussi créer des listes de mots pour chaque séquence, et faire des vocabulary challenges. Les séquences sur Sherlock Holmes et Freedom Fighters sont à créer, mais j'ai déjà pas mal d'idées. Je vais essayer de les publier plus fréquemment sur le blog, mais je promets rien...

C'est tout pour aujourd'hui! Je reviendrais vous parler de ma progression de 3ème bientôt, et là il va y avoir du changement!
A bientôt!

mardi 16 juillet 2019

Mes objectifs pour 2019/2020

J'avais dit que je ne travaillerais pas pendant les vacances... Mais rien à faire, je ne peux pas m'empêcher d'y penser quand même!! Bref, je ne prépare pas de cours (j'ai promis!) mais je réfléchis quand même à ce que je veux garder ou changer pour l'an prochain.



Aujourd'hui je vous propose un retour sur mes objectifs pour 2018/2019, puis je vous présenterais ceux que je je me fixe pour 2019/2020.

Les objectifs 2018/2019:
- Travailler la phonologie davantage: c'est une réussite, et ce n'est pas moi qui le dis, c'est l'inspectrice qui est venue me voir en décembre! En vrai, je me suis vraiment astreinte à trouver à chaque cours un point de phonologie à travailler avec mes élèves, surtout dans le mot de passe quotidien. Mes élèves étaient du coup plus familiers avec les sons de l'anglais et l'alphabet phonétique, et j'ai eu moins de remarques sur "les lettres bizarres en vert".

- Intégrer l'AP dans les cours: j'ai réussi à atteindre cet objectif au 1er trimestre, puis j'ai été engloutie par le "trou noir" entre décembre et mars, et c'est tombé à l'eau. Je n'ai pas réussi à continuer sur la durée car je n'avais pas assez de visibilité.

- Faire travailler tous mes élèves: alors là, c'est pas une réussite! Ça fait plusieurs années que j'essaie d'atteindre cet objectif, mais sans trop savoir comment m'y prendre. Je me suis rendue compte cette année que j'étais trop patiente, dans le sens où j'attends toujours que tout le monde ait réussi, mais les pus rapides s'ennuient et les plus faibles s'essoufflent sous le nombres d'activités que je propose sur un thème donné... C'est mon plus gros défaut je crois (ça, et je mets des fleurs et des couleurs partout ^^ #kawaiforever #flowerpower). Il va vraiment falloir que je travaille ce point!!

- Différencier: Là aussi j'ai eu beaucoup de difficultés, je crois que je n'ai pas assez bien évalué les besoins de mes élèves, et je ne sais pas comment bien différencier, car c'est finalement très délicat. J'ai essayé des groupes "de niveaux" ou hétérogènes, des tâches différentes avec ou sans choix... rien n'a fonctionné correctement pour l'instant. J'ai encore du pain sur la planche.

- Rendre les élèves autonomes: très gros flop, mais j'avoue que je n'ai pas du tout travaillé ce point. Mes élèves sont vite perdus, comme je le disais dans mon bilan de l'année, et ils n'ont pas confiance en eux et en leurs capacités, aussi ils ont sans cesse besoin que je valide ce qu'ils ont fait ou que je les aide.

En conclusion, ce bilan n'est pas glorieux, mais il a le mérite d'exister. Je sais d'où je pars, et je sais où je veux aller.

Mes objectifs pour 2019/2020: 
Je reprends les mêmes, ou presque, et j'essaie d'aller plus loin.
- Phonologie: on continue! Je vais juste ajouter un porte-clés phonologique (sur le modèle de celui proposé par 5OT, mais avec, entre autres, les animaux utilisés pour les sons dans les manuels de 6ème et 5ème). Il est commencé, je dois le finir.

-L'AP: En 3ème, nous avons 1h dédoublée par quinzaine, mais pas en 4ème. Je compte faire une grosse partie méthodologie en début d'année, avec tout pour bien apprendre, l'organisation du cahier, les couleurs, les VI, les ressources en classe, le travail de groupe, les rôles, etc... car je ne l'avais pas fait l'an dernier et c'était catastrophique. Je vais leur demander de coller les fiches soit à la fin du cahier, soit garder des pages (1 pour chaque fiche méthodo) au début, je n'ai pas encore décidé, et j'hésite à le faire en français, je sais que si c'est tout en anglais certains ne vont même pas faire l'effort de chercher à comprendre, mais je sais que je parle trop français alors... #dilemme. Il faut que je réfléchisse à ça.
Ensuite je vais mettre l'accent sur le vocabulaire et la PE en 3ème, parce que nous en aurons besoin tout au long de l'année. Je vais utiliser des joggings d'écriture (testés cette année, à améliorer!), des fiches navettes, et tout ce que je trouverais pour leur faire travailler l'écrit.
Pour le vocabulaire, je vais mettre en place les "vocabulary challenge", et aussi travailler davantage en classe inversée, à la manière de Frédéric Davignon.

- Faire travailler tous les élèves: Je vais prévoir un "bellwork" pour chaque cours, pour que les élèves travaillent et aient quelque chose à faire dès l'entrée en classe, et qu'il n'y ait pas de temps mort.
Il faut aussi que je raccourcisse mes séquences. Je vais leur donner à toutes la même forme: deux parties (avec 1 ou 2 documents maximum) séparées par une tâche intermédiaire, puis une tâche finale qui ne sera pas systématiquement évaluée avec une note. Il en va de même pour les séances que je voudrais plus structurées.

- Rendre les élèves autonomes: Comme je l'ai dit, je vais beaucoup travailler le vocabulaire et la méthodologie pour leur permettre de mieux se débrouiller en classe, de même que je vais leur présenter les ressources disponibles en classe et essayer de les amener à les utiliser davantage pour qu'ils prennent confiance et qu'ils se détachent de moi. Je vais aussi prévoir systématiquement des activités supplémentaires (ludiques de préférence) pour les "fast finishers", et utiliser davantage le dispositif de classe inversée, pour des révisions ou pour leur donner des outils (lexicaux et grammaticaux).

- Parler anglais tout le temps! Cette année, je suis beaucoup passée par le français, du coup certains attendaient que je traduise sans faire l'effort de chercher à comprendre. Je veux éviter cet écueil en ne parlant que anglais, dès le début de l'année, surtout que je n'aurais pas de débutants. Mais reste le problème de la méthodologie et des points grammaticaux... A voir.

Voilà, c'est un long post je sais. Je deviens bavarde sur ce blog! Bravo si vous êtes arrivé à la fin!

Et vous, avez-vous des objectifs pour l'année à venir? Quels sont-ils? Que comptez-vous mettre en place pour les atteindre? 

Dites-moi tout en commentaire, et à bientôt pour les progressions annuelles!